TWITTER FOLLOW US Facebook
Flux RSS


Un cookie va stocker. Date expiration :ce soir minuit. Petit Moyen Grand Aide  
INTERVIEW EXCLUSIVE DU REGISTRE DOTASIA
fl Article publié le 05/01/2007
fl Auteur : M. Jean-François Poussard  Rédacteur en Chef MailClub.info .
fl Domaines : Adressage, Noms de domaine et liens hypertextes, Propriétés industrielles et commerciales.
fl Ordre juridique : ordre juridique
3.
print| Cet article a été lu 2744 fois |

News Leona Chen, membre du DotAsia, en charge des relations avec les « registrars », a accordé à MailClub.info, une interview exclusive

fl 2007 sera l’année du .asia. Afin de tout comprendre sur cette nouvelle extension, MailClub.info publie un dossier d’actualité à ce sujet (pour l’obtenir, cliquez ici). Leona Chen, membre du DotAsia, en charge des relations avec les « registrars », a également accordé à MailClub.info, une interview exclusive. Dans un long entretien, elle nous raconte comment est né ce projet. Elle nous dévoile également les conditions d’enregistrements de cette extension, comment les « sunrise period » vont se dérouler, le fonctionnement des enchères pour certains noms de domaine, le calendrier de lancement de l’extension...


fleche  MailClub.info : Racontez nous comment est né le projet du .asia ?

Leona Chen : L’origine du projet remonte à l’année 2000 où ont commencées les discussions autour de l’intérêt de fonder un TLD régional. A la différence du .eu, il n’existe pas de d’organisation pan asiatique mais une myriade d’organisations régionales. Les discussions autour de l’intérêt de fonder un TLD pour l’Asie se sont poursuivies de manière informelle. Différentes organisations ont lancé des propositions, notamment la Kore qui proposait la création d’un .AS en tant que TLD.

Fin 2002, durant la conférence ITU de HongKong, les discussions se sont intensifiées et se sont mêlées aux discussions menées par l’Icann au même moment autour de la création de nouveaux sTLD sponsorisés.

Tout au long de l’année 2003 les discussions se sont poursuivies. Parmi les participants actifs au projet, on compte Mr Chee-Hoo Cheng, qui participe depuis longtemps à la communauté internet en Asie et Edmon Chung, qui fait figure de pionnier en terme de promotion des IDN.

Le 15 décembre 2003, l’Icann a lancé un appel a proposition pour des TLD sponsorisés L’initiative s’est alors accélérée et a commencé a prendre forme. Par la suite, une structure pour une nouvelle organisation sponsorisée a vu le jour, celle ci étant ouverte à toute organisation de la région souhaitant y participer.

Cela a permis de réunir un large éventail de participants et de bénéficier d’une base solide de savoirs et de connaissances nécessaire a la gestion d’un registre de TLD. Quand la proposition a été remise a l’Icann le 16 mars 2004, on comptait parmi les membres participants, 7 cctlds (.cn, .id, .jp, .mo, .nu, .tw, and .vn) ainsi que l’ Asia Pacific Network Information Centre (APNIC) et l’ Asia Pacific Network Group (APNG). Depuis, de nouveaux membres se sont greffés. Il y a déjà 20 cctld qui participent (incluant notamment le .kz, .tj et .uz, .af, .bt, .in, .ir, . kh, .ph, .sg, .kr, .mn et .nz).


fleche  Le .asia est il selon vous l’équivalent du .eu pour l’Union Européenne ?

A la différence du .eu, la création du .asia est partie d’une initiative commune qui n’était ni créée ni mandatée par aucun gouvernement ni aucune organisation existante. C’est le résultat d’une simple initiative qui s’est vue soutenue au fur et a mesure par un ensemble assez varié d’organisations bien implantées dans la région.


Une idendité régionale
fleche  Quel est l’intérêt d’enregistrer un .asia pour une société qui aurait déjà plusieurs cctld asiatiques ?

Nous pensons que le .asia répond à deux besoins :
fleche  ceux du marché dans le cadre d’une communauté à forte croissance économique
fleche  disposer d’un front commun capable d’améliorer notre reconnaissance internationale mais aussi d’acquérir une compétitivité régionale capable de peser sur l’échiquier mondial.


Internet joue un rôle de plus en plus important dans le nouvel essor des économies pan asiatiques et d’asie-pacifique. Etant donné que les sociétés visent au delà de leurs économies locales, une identité régionale en ligne est fondamentale.

Quand des multinationales s’installent dans la région, elles ont besoin d’une identification régionale. Une simple identification locale ne suffit pas. Par exemple, si une société installe son siège social à Shanghai, une adresse en .cn convient pour communiquer avec ses clients potentiels en Chine. Toutefois, quand cette même société se rend au Japon, une adresse en .asia permet de renforcer son champ de prospection.

Une adresse régionale permet aussi aux entreprises locales de se défaire de certains préjugés liés à leurs régions d’origine lorsqu’elles souhaitent s’attaquer à d’autres marchés. Le .asia répondra à la demande d’un "marché virtuel central" gommant les identités régionales, assurant ainsi la neutralité.

Comme dans la plupart des régions, le marché est constitué principalement par les PME. Nous pensons fermement que le segment des PME tirera le plus les bénéfices de la création du .asia.


fleche  Quelles sont les conditions pour enregistrer un .asia ?

Pour enregistrer un .asia, le demandeur doit être une entité légale présente dans la région Asie / Australie / Pacifique telles que définies par l’Icann.

Sont autorisées à enregistrer un .asia :

fleche  toute organisation (société, association, groupes sociaux, etc) établie dans la communauté
fleche  tout citoyen résident dans la communauté
fleche  tout gouvernement / personne publique établie dans la communauté
.


fleche  A qui sont dédiées les sunrise period ?

La première sunrise concernera les gouvernements et leurs entités associées. La seconde sera pour les titulaires de marques. Ensuite, l’ouverture sera totale du moment que le titulaire soit établi dans la région.
Des enchères pour les demandes multiples

fleche  Comment vont fonctionner les enchères entre la sunrise 2 et le landrush ?

Les enchères auront lieu uniquement et seulement pour le cas de demandes multiples pour un même domaine. Les noms de domaine pour lesquels une seule demande valide a été déposée seront enregistrés. Les enchères ont lieu pour les domaines pour lesquels plusieurs demandes valides ont été déposées.


fleche  Ne craignez-vous pas ainsi d’encourager le cybersquatting ?

C’est avec l’idée de décourager le cybersquatting que nous sommes parti sur l’idée des enchères. Comme nous l’avons expliqué, les enchères n’auront lieu qu’entre les demandeurs ayants déposé leur demande pendant la « sunrise » et le « landrush » et pour des domaines sur lesquels il a été préalablement vérifié qu’ils détenaient des droits antérieurs.

Ce système d’enchères permet de résoudre les problèmes techniques et la haute tension qu’engendre la règle habituelle du « premier arrivé, premier servi ». Nous sortons de la loterie.

Nous estimons que grâce au système des enchères le nom de domaine sera attribué à l’entité la plus a même d’utiliser et de développer une adresse en .asia.


fleche  Pouvez-vous nous communiquer les dates de lancement du .asia ?

Voici notre calendrier :
fleche  Avril 2007 - Début de la sunrise 1
fleche  Juin 2007 - Début de la sunrise 2 pour les titulaires de marques
fleche  Septembre / Octobre 2007 - « Landrush »
fleche  Octobre / Novembre 2007 - Enchères entre les demandes issues des sunrise 2 et des landrush
fleche  Hiver 2007 - Ouverture à tous
.


fleche  Attendez-vous beaucoup d’enregistrement de la part de sociétés américaines ou européennes ?

Il est difficile de répondre à cette question. Nous espérons que les organisations internationales ayant une présence en Asie enregistreront leurs .asia.


fleche  Quels sont vos objectifs en termes de nombre de dépôts ?

Encore une fois, ceci est difficile à mesurer a priori. Nous avons reçu beaucoup d’email d’encouragement et beaucoup de demandes de renseignements à propos .asia. Comme vous le savez la région Asie Pacifique est très vaste et diverse. Nous espérons rencontrer le même succès que le .eu !

Auteur : M. Jean-François Poussard  Rédacteur en Chef MailClub.info . | Source : Mailclub.info |
NOTES
Mailclub.info
LIENS
 

top
© 2000-2015 Julien Le Clainche